search clock-o download play play-circle-o volume-up image map-marker plus twitter facebook rss envelope linkedin close exclamation-triangle home bars angle-left angle-right share-alt clock-o arrow-up arrow-down2 folder folder-folder-plus folder-open calendar-o angle-down eye

PAGE OFFICIELLE

Sanctuaire de Fatima

  • temps restant
    • Jours
    • Heures
    • Min.
    • Seg.
  • pour le Centennaire des Apparitions de Fatima
Transmission en direct

Pape officialise son pèlerinage à Fatima pour le Centenaire

15 décembre 2016

papa-francisco2.jpg

Pape officialise son pèlerinage à Fatima pour le Centenaire

François viendra “en pèlerinage au Sanctuaire de Notre-Dame de Fatima du 12 et 13 mai”
 

Le Pape François sera à Fatima le 12 et 13 mai 2017 “en pèlerinage au Sanctuaire de Notre-Dame de Fatima”.

L’information a été officialisée ce matin au Sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire de Fatima par le Vatican qui, par le biais de la Salle de Presse, a fait savoir que “à l’occasion du Centenaire des Apparitions de la Bienheureuse Vierge Marie à Cova da Iria et en accueillant l’invitation du Président de la République et des Évêques portugais, Sa Sainteté le Pape François ira en pèlerinage au Sanctuaire de Notre-Dame de Fatima du 12 au 13 mai 2017”.

Pour l’évêque de Leiria-Fatima, c’est un moment “d’extrême joie” car, pendant le Centenaire et par la présence du Saint Père, “nous sommes unis à toute l’église universelle”.

“Chaque fois que le Pape pérégrine en tant que pasteur universel, c’est toute l’église qui pérégrine avec lui”, et ainsi, “pour cette occasion, je veux exprimer ma joie suscitée par cette annonce officielle de ce pèlerinage du Saint Père et ce qu’elle apporte à tout le peuple portugais et à toute l’Église au Portugal”.

“Le Pape veut être pèlerin parmi les pèlerins de Fatima et ceci est une raison de très grande joie”, a ajouté Monseigneur Antonio Marto dans son message à la Salle de Presse du Sanctuaire de Fatima.

Le prélat a aussi souligné “la responsabilité” du Sanctuaire car “il ne s’agit pas seulement d’accueillir le Saint Père comme un pèlerin et pasteur mais d’accueillir le message qu’il nous dirigera”.

Ainsi, il conclut “qu’il faut profiter de ce pèlerinage en tant que rénovation de la foi”.

Le recteur du Sanctuaire de Fatima se réjouit aussi de la confirmation des dates de la visite de François à Cova da Iria ; c’est “une grande joie”.

“C’est une énorme joie car nous savons que ces jours seront un pèlerinage marqué par cette festivité du centenaire, et d’un autre côté, un pèlerinage marqué par la présence d’un Pape parmi nous et d’un Pape tellement aimé comme le Pape François est aimé”, déclare le recteur à la Salle de Presse du Sanctuaire.

P. Carlos Cabecinhas rappelle, toutefois, que cette satisfaction accompagne aussi un sentiment de “responsabilité de nous préparer convenablement à travers la prière”.

“Ce qui nous est demandé est une volonté d’écouter les enseignements du Saint Père” a souligné le Recteur en pointant bien que “François a toujours un mot prophétique”.

Le programme de la visite du Pape à Cova da Iria sera seulement annoncé ultérieurement.

Il faut rappeler que le 7 septembre de l’année dernière, pendant la rencontre des évêques du Portugal avec le Pape lors de la visite ad lumina, François a démontré un “profond désir” de visiter Fatima en affirmant : “tengo ganas de ir a Fátima (je veux aller à Fatima)”. Et il l’avait déjà affirmé, en privé, à l’évêque du diocèse de Leiria-Fatima, en avril 2015 : “si Dieu [me] garde en vie et me préserve la santé”, il serait à Cova da Iria pour célébrer le Centenaire des Apparitions de Fatima.

François sera le quatrième chef de l’Église Catholique qui visitera Fatima, après Paul VI (1967), Jean-Paul II (1982, 1991 et 2000) et Benoit XVI (2010).

Les voyages internationaux des Papes sont une nouveauté qui remonte à la deuxième moitié du XXème siècle, avec le pontificat de Paul VI (1897-1978), qui lors de la dernière séance du Concile Vatican II annonce son intention de remettre la Rose d’or à Notre-Dame du Rosaire de Fatima.

À partir de ce moment, Portugal serait une destination des visites apostoliques de ce pontife italien, son cinquième voyage le 13 mai 1967, à l’occasion du 50ème anniversaire des apparitions mariales à Cova da Iria, reconnues par l’Église Catholique.

Fatima devient alors le principal moteur des cinq voyages du pontife, après déjà Pie XII avoir consacré, le 31 octobre 1942, le monde au Cœur Immaculé de Marie, en pleine Deuxième Guerre Mondiale.

Paul VI a voulu venir à Fatima en tant que pèlerin, le 13 mai 1967, ayant décidé que l’avion, qui le transportait, atterrisse à Monte Real et restant hébergé dans l’alors diocèse de Leiria (aujourd’hui Leiria-Fatima).

Jean-Paul II, victime d’un attentat et touché par des coups de feu le 13 mai 1981 sur la Place Saint Pierre, est venu à Cova da Iria un an après pour remercier publiquement l’intercession de Notre-Dame de Fatima pendant son rétablissement.

En mai 1982, l’anniversaire de ce premier attentat, Karol Wojtyla (1920-2005) est arrivé à Fatima pour “remercier la Divine Providence en ce lieu que la Mère de Dieu semble avoir si particulièrement choisi”.

Le Pape polonais est revenu au Portugal neuf ans après : le 10 mais 1991, Jean-Paul II a célébré une messe au Stade de Restelo, ira aux Azores et Madère, avant de se concentrer sur le Sanctuaire de Fatima, le 12 et 13 mai.

Pendant quatre ans, Saint Jean-Paul II a proféré 12 interventions et a envoyé une lettre, depuis Cova da Iria, aux évêques catholiques de l’Europe qui préparaient une assemblée spéciale du Synode des Évêques, dédiée au Vieux Continent.

Le 12 et 13 mai 2000, déjà faible, Jean-Paul II est revenu au Portugal pour présider à la béatification des petits bergers François et Jacinthe Marto. À la même occasion, on a annoncé la publication de la troisième partie dudit “Secret de Fatima”.

Benoit XVI a visité le Portugal du 11 au 14 mai 2010, à l’occasion du dixième anniversaire de la béatification de François et Jacinthe Marto, en passant par Lisbonne, Fatima et Porto.

En 2017, ce sera le tour de François. Comme Paul VI, sa visite sera exclusivement centrée sur Cova da Iria, où le 13 mai 2013 Monseigneur José Policarpo, alors cardinal-patriarche de Lisbonne, a consacré le pontificat du Pape argentin à la Vierge Marie.