search clock-o download play play-circle-o volume-up image map-marker plus twitter facebook rss envelope linkedin close exclamation-triangle home bars angle-left angle-right share-alt clock-o arrow-up arrow-down2 folder folder-folder-plus folder-open calendar-o angle-down eye refresh

PAGE OFFICIELLE

Sanctuaire de Fatima

Transmission en direct

À Fatima c’est déroulé la journée d’ouverture de la nouvelle Année Pastorale “Temps de Grâce et de Miséricorde : rendre grâce pour le don de Fatima »

02 décembre 2017

3J3A8216.jpg

À Fatima c’est déroulé la journée d’ouverture de la nouvelle Année Pastorale “Temps de Grâce et de Miséricorde : rendre grâce pour le don de Fatima »

Nouveau cycle post-centenaire propose itinéraire de trois ans

 

Le Sanctuaire de Fatima a présenté, ce samedi, le thème de la nouvelle Année Pastorale dans une journée d’ouverture qui s’est déroulée au Centre Pastoral Paul VI. Le Recteur du Sanctuaire de Fatima, P. Carlos Cabecinhas, a annoncé le thème choisi pour cette Année Pastorale : « Rendre grâce pour le don de Fatima ».

Cette nouvelle période qui s’ouvre maintenant, le Sanctuaire de Fatima la contemple sur un horizon de trois ans et l’itinéraire tracé procure précisément le prolongement et l’approfondissement du Centenaire des Apparitions, ainsi que la promotion de la consolidation des dynamismes créés et propices à « de si bons fruits, sous l’égide de la reconnaissance du don reçu et de l’engagement de bien le recevoir ».

Le Centenaire terminé, ainsi qu’un itinéraire de sept ans, le Sanctuaire ouvre à présent un nouveau cycle de trois ans intitulé dans sa globalité « Temps de Grâce et miséricorde », duquel procèdera un thème spécifique pour chaque année.

La première année, que nous initions maintenant, se vivra sous le thème « Temps de grâce et miséricorde : rendre grâce pour le don de Fatima » en soulignant la conscience du don reçu, une initiative désintéressée et par amour de Dieu. L’année 2018-2019 se vivra à la lumière du « Temps de grâce et miséricorde : rendre grâce de cheminer en Église », en évoquant la dimension ecclésiale de ce don à l’Église et à l’Humanité, pour l’Église et pour le monde. Et finalement l’année 2019-2020 sera un « Temps de grâce et miséricorde : rendre grâces de vivre en Dieu », année pendant laquelle la vocation à la sainteté, don et tâche, donnera le ton.

Le Sanctuaire souhaite, par ce parcours, faire mémoire des moments de grâces qui marquent l’histoire centenaire de Fatima en cherchant à aviver la conscience du don que cet évènement représente pour la contemporanéité.

Lors de la présentation de la nouvelle Année Pastorale, le responsable a affirmé que « les grands objectifs de ce plan triennal » se fondent sur le désir de « faire mémoire des moments de grâces de ces cent ans de l’Évènement de Fatima, aviver la conscience que Fatima est un don pour la contemporanéité et souligner la dimension ecclésiale dans le message de Fatima ». 

Le recteur a énoncé d’autres objectifs qui ont été définis : « approfondir la dimension baptismale du message de Fatima, valoriser le pèlerinage comme élément de reconnaissance de la condition humaine et le pèlerin comme personnage de l’évènement de Fatima et approfondir les connaissances des modèles de sainteté spécifiques de Fatima »

P. Carlos Cabecinhas a ajouté que tout au long de cette nouvelle Année Pastorale et d’un point de vue graphique, le Sanctuaire veillera à rappeler aux pèlerins le thème qui guide Fatima à l’aide de posters et d’autres éléments. 

Dans cet esprit, différents supports seront proposés, à savoir « un itinéraire de prière pour les pèlerins », « une catéchèse illustrant le thème qui sera placée le long des allées de l’Esplanade de Prière » et le livre de l’année pastorale, désormais « Guide du Pèlerin ».

Au niveau de la formation, P. Carlos Cabecinhas a confirmé que le « rythme habituel des symposiums théologique-pastoraux » sera maintenu, ainsi que le « rythme de cycle de conférences, bien qu’agencées différemment », tout au long de l’année pastorale.  

La programmation culturelle n’aura pas la même intensité de ces dernières années, mais le Sanctuaire de Fatima prétend tout de même « maintenir le rythme annuel des expositions temporaires », considérées comme « un élément qui qualifie le message que l’on veut transmettre ».

« Nous examinerons l’importance de Fatima en tant que lieu de culture – lieu où la culture a sa place, où l’on crée de la culture et d’où irradient de nouveaux axes de développement de la culture -, ainsi comme son importance anthropologique, concrètement face à des pressants défis de l’accueil de la souffrance humaine ou de la sauvegarde de la Maison Commune et de l’humanité qui l’habite, selon une perspective chrétienne intégrée et intégrale », a-t-il affirmé.

Le recteur du Sanctuaire a aussi souligné qu’après « avoir célébré de façon festive et intensément » tout le Centenaire des Apparitions, il serait impossible « de terminer et de conclure tout simplement les célébrations, surtout car 100 ans d’Histoire se poursuivent avec d’autres faits ».

D’autres faits s’associeront au plan triennal et fourniront un contexte qui est transversal aux trois années pastorales, même si les dates seront elles-mêmes célébrées : la reconstitution du Diocèse de Leiria, le 17 janvier 1918 ; la mort de François Marto, le 4 avril 1919 ; l’édification de la Chapelle des Apparitions, au printemps 1919 ; la mort de Jacinthe Marto, le 20 février 1920 ; l’exécution de la sculpture de Notre-Dame du Rosaire de Fatima, cette même année ; et aussi en 1920, le commencement du travail pastoral de Mgr. José Alves Correia da Silva, évêque de Leiria.

« Ce que nous prétendons, non seulement pendant cette année pastorale, comme aussi pendant les trois années qui s’ouvrent devant nous, c’est de poursuivre la dynamique initiée dans le quotidien du Sanctuaire par la célébration du Centenaire des Apparitions. Nous aborderons des thèmes complémentaires qui nous aideront à poursuivre cette réflexion créée », nous a informé P. Carlos Cabecinhas.

Il a aussi ajouté que le Sanctuaire « profitera du dynamisme jusqu’ici développé pour que celui-ci fasse, dorénavant, partie du quotidien de la vie du Sanctuaire ».

« En examinant attentivement les cent ans de Fatima, nous constatons facilement l’existence de nombreux aspects qui démontrent ce que le don de Fatima représente pour l’Église et pour l’humanité. C’est avec cette conscience que le Sanctuaire cherchera à parcourir les années à venir, en commençant par celle-ci, qui succède à l’année jubilaire, en lui prolongeant le jubilé, et en fête, en lui approfondissant la fécondité », a-t-il ajouté.

P. Carlos Cabecinhas a aussi ajouté qu’une attention particulière sera portée cette année à la statue de la Vierge Pèlerine de Notre-Dame de Fatima afin de comprendre son importance pastorale incontournable pour la vie et les contextes des communautés qu’Elle visite ».

Le programme de la journée d’ouverture de la nouvelle Année Pastorale comprenait aussi une réflexion du théologien José Rui Teixeira, professeur à l’Université Catholique, un moment musical avec la chorale d’enfants du Sanctuaire Schola Cantorum, Pastorinhos de Fatima, dirigée par Paula Pereira, et une allocution de l’évêque de Leiria-Fatima. 

Le Sanctuaire de Fatima a voulu également rendre hommage à cinq institutions publiques pour leur collaboration tout au long de cette année du Centenaire en leur attribuant la médaille du Centenaire : mairie de Ourém, commune de Fatima, la Garde Nationale Républicaine (gendarmerie), Association Humanitaire des Pompiers Volontaires de Fatima et l’association d’entreprises de Ourem-Fatima – ACISO. 

CATÉGORIES DES ACTUALITÉS


HORAIRES

Messe

Messe, en portugais, dans la Basilique de Notre-Dame du Rosaire de Fatima

07h30
Rosaire

Chapelet, à la Chapelle des Apparitions

18h30

MAGASIN EN LIGNE


Magasin Sanctuaire de Fatima