search clock-o download play play-circle-o volume-up image map-marker plus twitter facebook rss envelope linkedin close exclamation-triangle home bars angle-left angle-right share-alt clock-o arrow-up arrow-down2 folder folder-folder-plus folder-open calendar-o angle-down eye refresh

PAGE OFFICIELLE

Sanctuaire de Fatima

Transmission en direct

Inauguration de l’orgue de la Basilique de Notre-Dame du Rosaire de Fatima

02 mars 2016

2016-03-02_orgao.jpg


Inauguration de l’orgue de la Basilique de Notre-Dame du Rosaire de Fatima

Concert d’inauguration avec première de la pièce de João Pedro Oliveira, inspirée de la première prophétie sur Marie.

 

Le Sanctuaire de Fatima inaugurera, le 20 mars à 15h30, l’orgue de la Basilique de Notre-Dame du Rosaire avec la première mondiale de la pièce Hû yeshûphekâ rô’sh, du compositeur João Pedro Oliveira, interprétée par Olivier Latry, organiste titulaire de la Cathédral de Notre-Dame de Paris.

Le premier moment de l’inauguration sera la bénédiction de l’orgue par l’Évêque de Leiria-Fatima, Mgr. António Marto, suivie d’une improvisation exécutée par l’organiste Olivier Latry pour démontrer les potentialités de l’instrument.

Le concert inaugural commencera par la première de la pièce de João Pedro Oliveira, inspirée de la première prophétie sur Marie du Livre de la Genèse, une pièce commandée par le Sanctuaire de Fatima pour cette occasion ainsi qu’une improvisation finale exécutée sur l’Ave de Fatima.

L’orgue de la Basilique de Notre-Dame du Rosaire, installé dans le haut chœur, est un instrument de grande proportion dans l’espace ainsi que dans la mémoire de beaucoup de pèlerins. Construit en 1951 par la firme Fratelli Ruffatti, il s’agit du plus grand instrument de ce genre au Portugal avec 90 registres et près de 6500 tuyaux.

L’instrument a été l’objet d’une restructuration exécutée par la firme italienne Mascioni Organi qui a conservé une partie substantielle des tuyaux originaux et a ajouté quelques registres pour que l’instrument ait une sonorité homogène et moderne.

La nouvelle conception vise le principe d'un orgue symphonique qui se caractérise par les détails de chaque registre individuellement, mais aussi par la puissante masse sonore qui lui permet l’interprétation de tout le répertoire organistique.
 

La console avec ses cinq claviers et son pédalier a été restaurée et modernisée. Le plus grand tuyau, en bois, mesure 12 mètres de haut et 50 centimètres de large et les tuyaux en métal, de la façade, mesure huit mètres de haut.

La partie frontale de cet instrument a été redessinée par l'architecte Joana Delgado, qui est l’auteur du projet de restructuration du presbytère de la Basilique de Notre-Dame du Rosaire de Fatima. La façade a aussi été l’objet d’une intervention artistique du sculpteur portugais Bruno Marques, auteur du crucifix ainsi que des œuvres d’art qui composent les lieux liturgiques du presbytère de la Basilique. Les autres parties de la boîte ont été recouvertes en bois soigneusement exécuté en concordance avec les facteurs d'orgue de Mascioni Organi. Les écho-orgues, installés dans les galeries, ont également été l'objet d'un travail d’ensemble dans la définition esthétique.

Le concert du 20 mars est le premier d’un cycle de six concerts d’orgue qui se réaliseront jusqu’à octobre dans le contexte des commémorations du Centenaire des Apparitions de Notre-Dame de Fatima avec un répertoire créé à différentes époques, différentes régions, styles et formes de composition variées. Musique allemande, musique française, musique sacrée, musique contemporaine et hymnes mariaux font allusion à un temps centenaire et nous permettent d’avoir une vision globale des capacités expressives du nouvel orgue.

Le premier concert aura lieu le 8 mai avec une interprétation d’Antonio Esteireiro qui parcourra la musique allemande du XIXème et XXème siècles, y compris quelques grands classiques d’orgue de cette période, l'Ave Maria de Max Reger et Karg-Elert.

Le 5 juin, António Mota proposera un programme de cent d'ans de musique contemporaine, y compris la Suite Mariale de Maleingreau.

Le 10 juillet, Filipe Veríssimo retracera cent ans de musique sacrée, et la Symphonie-Passion de Marcel Dupré, une œuvre emblématique du début du XXème siècle.

Le 14 Août, Giampaolo Di Rosa fera des Improvisations sur des mélodies et des hymnes liés à la tradition de Fatima, composés et chantés pendant les cent dernières années. Ces mélodies et hymnes ont intégré la tradition liturgique et populaire et sont donc connus du public et des fidèles. Le 9 octobre, João Santos (organiste titulaire du Sanctuaire de Fatima) interprétera cent ans de musique française, de César Franck à Messiaen, dont plusieurs extraits de 15 versets pour les Vêpres du commun des fêtes de la Sainte Vierge.

Il faut rappeler que aussi bien le concert inaugural que le cycle d'orgues ont été conçus dans le cadre des commémorations du Centenaire des Apparitions, qui se terminera par un autre grand concert le 13 octobre 2017 où 13 morceaux du compositeur écossais James McMillan, récemment nommé compositeur de l'année par le Pittsburgh Symphony Orchestra, et une composition de Eurico Carrapatoso, interprétée par le Chœur et Orchestre Gulbenkian, sous la direction du chef d'orchestre Joana Carneiro, seront interprétés.

CR

CATÉGORIES DES ACTUALITÉS


HORAIRES

Messe

Messe, en portugais, dans la Chapelle de la Mort de Jésus

09h00
Rosaire

Chapelet, à la Chapelle des Apparitions

12h00

MAGASIN EN LIGNE


Magasin Sanctuaire de Fatima