search clock-o download play play-circle-o volume-up image map-marker plus twitter facebook rss envelope linkedin close exclamation-triangle home bars angle-left angle-right share-alt clock-o arrow-up arrow-down2 folder folder-folder-plus folder-open calendar-o angle-down eye refresh

PAGE OFFICIELLE

Sanctuaire de Fatima

Transmission en direct

La 12e Edition de vacances pour les parents d’enfants porteurs de handicap a déjà commencé dans la "Casa dos Sorrisos"

22 juillet 2018

3J3A7344.JPG

La 12e Edition de vacances pour les parents d’enfants porteurs de handicap a déjà commencé dans la "Casa dos Sorrisos"

Cette année, le programme comporte cinq périodes pour la première fois en raison de la grande demande

 

Le Sanctuaire de Fatima, pour la 12ème année consécutive, offre, entre juillet et août, une semaine de vacances aux parents d’enfants porteurs de handicap, cette année, une de plus que les années antérieures.

La première période a commencé hier soir et a 22 jeunes et 9 parents, soutenus par 15 bénévoles.

Le programme permet aux enfants et aux jeunes souffrant d’un handicap d’être soignés par des bénévoles pendant une semaine, offrant ainsi un moment de repos et une opportunité d’enrichissement moral et spirituel à leurs soignants.

L’initiative soutenue financièrement par le Sanctuaire (dépenses des repas et d’hébergement) a lieu au Centre de Spiritualité François et Jacinthe Marto, des Ouvriers Silencieux de la Croix.

La création d’une cinquième période, cette année veut répondre à la grande demande, dit le Père Jose Nuno Silva, le responsable du Département de la Pastorale du Message de Fatima (DPMF), qui coordonne le programme en liaison avec le Mouvement du Message de Fatima et la collaboration de la Congrégation des Ouvriers Silencieux de la Croix.

« Depuis 12 ans, le Sanctuaire est le précurseur dans la préoccupation concernant cette fragilité, qui exprime une sorte d’enfance perpétuelle, ce qui a tout son sens, dans un Sanctuaire où l’enfance a une importance centrale », souligne le responsable du Message de Fatima.

Le prêtre considère que cette expérience « est un défi », car « il s’agit d’un service auquel nous devons accorder une plus grande attention », car la disposition de ces jeunes témoigne « d’une attitude intérieure de confiance et de dévouement, où la seule demande est l’amour, c’est d’être aimé ».

Daniel, âgé de 40 ans, est un jeune qui participe à ces vacances. Accompagné de sa mère, et bien qu’il ne soit pas la première fois, il dit qu’il se sent « très bien » et que ce qui se passe pendant ces vacances est toujours « nouveau ».

Ana Gonçalves, âgée de 38 ans, pour la première fois participe en tant que bénévole, à ce projet. Ingénieur de profession, elle est « servita » de Notre-Dame et se consacre au bénévolat, notamment dans des projets avec des personnes handicapées et malades.

« Avant, c’était ma mère qui venait à cette activité, mais maintenant elle est plus affaiblie physiquement, donc je suis venue », dit-elle.

Ana Gonçalves considère que ce parcours à la « Casa dos Sorrisos » (Maisons des Sourires) « est fantastique », car « il permet de découvrir ce que les gens peuvent donner au-delà de leurs limitations physiques ou mentales. C’est une petite boîte à surprises ».

« Je pense que nous obtenons beaucoup plus que ce que nous donnons. Dans un monde réel, il est nécessaire de donner pour recevoir et voici le contraire, quand on s’y attend le moins, vient n'importe quoi, même si c’est ‘un bonjour, princesse’, quand souvent celui qui dit cela ne sait même pas ce qu'est une princesse », explique l'ingénieur qui considère que cela arrive parce que le cœur de ces jeunes est « sans filtres et que cela les rend plus purs ». À la fin de cette semaine, Ana Gonçalves affirme qu’elle « prendra plus d’elle-même ».

Francisco Fernando est atteint de paralysie cérébrale et participe pour la première fois à ce « camp de vacances ». Ne cachant pas le bonheur, il a déclaré : « Je me sens très heureux ici, avec beaucoup de nouveaux visages, nous apprenons beaucoup ».

« J’éprouve une grande dévotion et à Fatima, je peux vivre ma foi, mieux connaître le Message de Notre-Dame », dit-il en disant que c'est une voisine qui lui a parlé de l'initiative.

Adelia Maria est la mère de deux des 22 jeunes qui font partie de la première période. Pour cette mère, « ce sont six jours de repos, car je prends soin de mes enfants tous les jours et ici il y a quelqu'un qui m'aide dans cette tâche ».

« Quand je rentrerai chez moi, je serai plus soulagée, avec les énergies retrempées, moi-même et mes enfants, et cela se produit également en partageant avec d'autres parents, ce qui est fondamental ».

Chaque période inclut diverses activités, parmi lesquelles : une visite guidée à Valinhos, une autre à la Chapelle des Apparitions et au Sanctuaire, et une allée à la plage, Praia das Rocas, à Castanheira de Pera.

La prochaine période commence le 31 juillet et se termine le 6 août.

Des bénévoles accompagneront les enfants et les jeunes, en nombre suffisant et proportionnel au degré de handicap.

L’année dernière, le programme a accueilli près de 70 enfants et jeunes porteurs de handicap.


CATÉGORIES DES ACTUALITÉS


HORAIRES

Messe

Messe, en portugais, dans la Chapelle de la Mort de Jésus

09h00
Rosaire

Chapelet, à la Chapelle des Apparitions

12h00

MAGASIN EN LIGNE


Magasin Sanctuaire de Fatima