04 mai 2020

119A1471 (2).jpg

 

« C’est un moment douloureux : le Sanctuaire existe pour accueillir les pèlerins et ne pas pouvoir le faire est une grande tristesse »

Le recteur du Sanctuaire demande aux pèlerins de ne pas se rendre au Sanctuaire. Les 12 et 13 mai doivent être vécus chez soi, dans un climat de prière

 

Pour la première fois de son histoire, le Sanctuaire de Fatima célèbrera les 12 et 13 mai sans pèlerins dans ses espaces, à la suite des décisions sanitaires imposées par les autorités en raison de la pandémie provoquée par le Covid-19.

« C’est un moment douloureux : le Sanctuaire existe pour accueillir les pèlerins et ne pas pouvoir le faire est une grande tristesse ; mais il s’agit également d’un acte de responsabilité envers les pèlerins, en protégeant leur santé et leur bien-être », affirme le recteur du Sanctuaire de Fatima dans un message adressé à tous les pèlerins.

« Prendre aujourd'hui cette décision douloureuse signifie chercher à créer des conditions pour que l’on puisse reprendre en ce lieu, et le plus rapidement possible, les pèlerinages », souligne-t-il.

Le père Carlos Cabecinhas lance même un appel à tous ceux qui, tous les ans, viennent à Fatima, ou à ceux qui envisageaient venir cette année.

« Nous vous demandons en ce mai de ne pas venir les 12 et 13, mais que vous fassiez plutôt ce pèlerinage avec le cœur et que vous accompagniez la diffusion des célébrations par les moyens de communication sociale, de l’internet et des réseaux sociaux », interpelle le recteur.

Les célébrations auront lieu sur l’Esplanade de Prière, qui sera également fermé en raison des règles sanitaires définies par le gouvernement dans le contexte de l’état de calamité publique qui a été déclaré, en liaison avec la Conférence Épiscopale portugaise, et qui n’autorise pas les célébrations religieuses avec la présence de fidèles.

À défaut de la présence des pèlerins à Cova da Iria, le recteur du Sanctuaire les invite à faire un chemin spirituel à partir d’une proposition concrète de prière quotidienne, disponible sur le site web du Sanctuaire www.fatima.pt et sur les réseaux sociaux du Sanctuaire, dès ce lundi après-midi et tous les jours jusqu’au 13 mai.

« Nous ne pouvons pas compter sur votre présence physique, cependant nous aimerions pouvoir compter sur vous. Puisque on ne fait pas un pèlerinage seulement à pieds, mais aussi avec le cœur, nous vous proposons de faire avec nous un pèlerinage avec le cœur : un pèlerinage avec plusieurs étapes, du 4 au 13 ; un pèlerinage dans lequel le chemin n’est pas physique mas intérieur », affirme le père Carlos Cabecinhas, en appelant les pèlerins à allumer, tous les jours, une bougie sur les fenêtres, qui est un des gestes des plus iconiques de Fatima.

« Que chaque jour, chacun fasse un moment de réflexion et de prière en suivant les propositions qui seront disponibles, et que tous les soirs, vous allumiez sur votre fenêtre une bougie jusqu’à la procession aux flambeaux du 12. Nous ferons, ainsi, une belle procession aux flambeaux, répandue partout là où vous vivez et vous trouvez ».

Dans son message, le recteur salue également les groupes de pèlerins qui ont dû annuler leur pèlerinage à Fatima en ce mois de mai ; ils sont plus de trois centaines, du monde entier, y compris beaucoup de Portugais qui arriveraient à pieds et qui ne pourront pas faire leur pèlerinage cette année.

« Je veux saluer tous ceux qui, habituellement, chaque année, deviennent des pèlerins de Fatima : vous nous manquerez ! Mais nous serons unis dans la prière commune. Je salue également tous ceux qui aimeraient être présent cette année ici dans le Sanctuaire : nous prierons pour vous tous ! »

Le message termine par un appel : « Prions la Dame du Cœur Immaculé – Notre-Dame du Rosaire de Fatima – et par l’intercession des Saints Petits Bergers, pour que nous puissions, bientôt, nous réunir de nouveau pour prier ensemble dans ce Sanctuaire pour nous et pour toute l’humanité. »

Les célébrations sans la présence physique des pèlerins à Cova da Iria, et dans toutes les églises portugaises, reprendront seulement le 30 mai prochain. Jusque-là, le Sanctuaire reprendra son activité en rouvrant dès ce lundi les lieux de culte, pour visiter ou prier, mais sans pouvoir célébrer en communauté et sans la présence physique de pèlerins, et en évitant, d’un autre côté, par la surveillance, la concentration de pèlerins dans un même espace. Le rectorat rouvrira aux horaires habituels, tout comme les unités commerciales qui rouvriront leurs portes.

Les espaces muséologiques ouvrent au public à partir du 19 mai prochain.

Pour que les espaces du Sanctuaire de Fatima soient accessibles aux pèlerins, l’institution a adopté des mesures de prévention et d’atténuation du risque de contagion, pour les collaborateurs comme pour les pèlerins, et qui doivent être scrupuleusement respectées : le port du masque dans des espaces fermés, le lavage fréquent des mains, le maintien de la distanciation physique et le contrôle des accès aux espaces fermés du Sanctuaire comme les basiliques, les chapelles et les espaces commerciaux.

À partir de l’après-midi du 12 jusqu’à la matinée du 13, l’accès des pèlerins à n’importe quel espace du Sanctuaire ne sera pas autorisé.


PDF

HORAIRES

20 oct 2020

Messe, en portugais, dans la Basilique de la Très Sainte Trinité

  • 07h30
Messe

Chapelet, à la Chapelle des Apparitions

  • 12h00
Rosaire
Ce site utilize des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Votre nagivateur Internet n'est pas à jour. Pour optimiser votre expérience, veuillez mettre à jour votre navigateur.