search clock-o download play play-circle-o volume-up image map-marker plus twitter facebook rss envelope linkedin close exclamation-triangle home bars angle-left angle-right share-alt clock-o arrow-up arrow-down2 folder folder-folder-plus folder-open calendar-o angle-down eye refresh

PAGE OFFICIELLE

Sanctuaire de Fatima

Transmission en direct

Cova da Iria a encore une fois été remplie de petits pèlerins pour le pèlerinage des enfants, le 10 juin

10 juin 2018

2018-06-10_Fotos_Peregrinacao_Criancas_Noticia_2.jpg

Cova da Iria a encore une fois été remplie de petits pèlerins pour le pèlerinage des enfants, le 10 juin

L’Évêque auxiliaire de Braga demande à tous les enfants de se rappeler que, outre une mère sur terre, ils ont aussi une Mère au Ciel « proche et aimante »

 

L’esplanade de prière du Sanctuaire de Fatima a été une fois de plus remplie de milliers de ‘messagers’, provenant de l’écrasante majorité des diocèses du pays, qui ont participé au Pèlerinage des Enfants, pour remercier Jésus d’avoir une Mère.

Le thème de cette année est issu d’une affirmation du Pape François à la Cova da Iria en 2017 : « Nous avons une Mère ».

L’évêque auxiliaire de Braga, Mgr Nuno Almeida, qui a présidé ce pèlerinage, utilisant un langage simple adressé aux petits pèlerins présents ce dimanche à Fatima, malgré la forte pluie qui a accompagné toutes les célébrations, a établi un parallèle entre les mères et la Sainte Vierge pour expliquer que son amour pour l’humanité « est un amour proche et miséricordieux », tout comme l’amour d’une mère pour son enfant, depuis la conception jusqu’à la mort.

« Avec son amour maternel, Elle prend soin des frères de son Fils qui, en danger et en peine, marchent encore sur la terre jusqu'à ce qu'ils atteignent la patrie bienheureuse », a dit le prélat.

« Il y a cent ans, Notre Dame est apparue aux petits Bergers Lucie, François et Jacinthe, ici à Fatima, pour amener tout le monde à Dieu, nous couvrant de son manteau de lumière, de miséricorde et de compassion » a déclaré Mgr Nuno Almeida, en soulignant qu’Elle « continue proche et nous accompagne avec l’amour d’une mère ».

Alors, « quand nous prions le Je vous salue Marie, laissons Marie nous caresser et tourner notre regard vers Jésus ».

Le prélat a demandé aux enfants de prier Notre Dame et de faire comme les petits Bergers qui priaient le chapelet tous les jours pour la conversion des hommes, en particulier « ceux qui portent atteinte à la dignité de la vie humaine », « ceux qui polluent et détruisent l'environnement », « ceux qui, en politique et dans les affaires, sont malhonnêtes » ou ceux qui « trichent et sont violents dans le sport » et ceux qui « dans l'Église vivent dans l'hypocrisie et l'indifférence ». Et il a rappelé aux petits pèlerins que Notre-Dame prend toutes nos prières pour les livrer à Jésus.

« Cherchons à ouvrir nos cœurs à Notre-Dame. Lorsque nous prions en silence, dans notre chambre, le Je vous salue Marie ; quand nous prions le chapelet avec notre famille, notre paroisse ou en groupe, nous pouvons être sûrs que Notre Dame est avec nous et est heureuse quand nous lui parlons et que nous lui faisons confiance ». Le prélat a invité les enfants à répéter : « J’ai une place spéciale au cœur de la Sainte Vierge ! »

Il a ensuite demandé une prière pour toutes les mères.

« Nous voulons, aujourd'hui et toujours, prier avec amour et gratitude pour nos mères de la terre qui prennent soin de nous avec tendresse, nous accompagnent toujours, savent ce dont nous avons besoin et nous protègent. Le soir, quand nous rentrons à la maison, nous irons embrasser nos mères et les remercier pour leur amour ». Et, comme la prière du chapelet a été l'une des demandes de Notre-Dame aux petits Bergers, Mgr Nuno Almeida a encouragé les enfants à avoir cette prière toujours présente.

 

35 000 lettres distribuées aux enfants

Pendant l'Eucharistie, concélébrée par six évêques et 61 prêtres, il y eut une petite mise en scène lors de la Liturgie de la Parole, dans laquelle un facteur a apporté quatre fois une lettre à l’autel. Parallèlement, les enfants ont pu placer les cartes postales originales, avec un dessin et une légende, préparées au mois de mai, dans les différentes boîtes aux lettres placées au milieu de l’esplanade de prière.

Le pèlerinage a ainsi recréé l'idée du courrier à Notre-Dame tel qu'il existe dans le Sanctuaire de Fatima, notamment dans la petite chapelle où chaque pèlerin peut laisser un message à la Dame du Rosaire de Fatima.

Par conséquent, l'offre remis à chacun des enfants a été également une lettre contenant à l'intérieur un oratoire en carton. L'oratoire reproduit l'image de la Petite Chapelle et à l'intérieur l'image de Notre-Dame flanquée des images officielles des Saints François et Jacinthe Marto. Au dos du triptyque se trouve un message de la Sainte Vierge aux enfants leur rappelant l'importance de la prière et soulignant que « prier, c'est parler avec notre Dieu qui est au ciel ; n'oubliez jamais d'être avec Lui ».

 

Un pèlerinage qui a rassemblé des enfants et des familles.

En plus du grand nombre d’enfants de tous les diocèses portugais, y compris les régions autonomes, 25 groupes du Portugal, de Pologne, d’Espagne, d’Italie, d’Allemagne et d’Irlande étaient inscrits au Sanctuaire de Fatima, dans un total de 150 000 pèlerins.

 

« Vous êtes la fête, vous êtes un spectacle ! »

A la fin de la célébration, Mgr Antonio Marto, évêque du diocèse de Leiria-Fatima, a manifesté sa « grande joie » de voir tous les enfants réunis autour de la « Mère céleste » en tant que « famille ».

« Je voudrais saluer chacun d’entre vous, mais comme c’est impossible, je vous embrasse tous ici avec une salutation, car vous avez tous une place spéciale dans mon cœur », a-t-il réitéré.

Le prélat a demandé à tous les enfants de répéter la phrase : « J’ai une place spéciale dans le cœur de la Sainte Vierge, ma mère ».

Mgr Antonio a félicité « les petits amis et petites amies qui ont résisté à la pluie, au froid et n’ont laissé rien gâcher la fête. « Vous êtes la fête, vous êtes un spectacle ! »

« Vous portez un oratoire. Promettez-moi de ne pas oublier de prier pour la paix dans les familles et pour la paix dans le monde », a-t-il encore demandé.

Au final, le président de la célébration, Mgr Nuno Almeida, a demandé une sauve d’applaudissements pour l’évêque de Leiria-Fatima, récemment nommé cardinal par le Pape François.

CATÉGORIES DES ACTUALITÉS


HORAIRES

Messe

Messe, en portugais, dans la Chapelle de la Mort de Jésus

09h00
Rosaire

Chapelet, à la Chapelle des Apparitions

12h00

MAGASIN EN LIGNE


Magasin Sanctuaire de Fatima