15 mai 2019

D0217593.jpg

Le Pape rappelle l’attentat contre Saint Jean-Paul II et la protection maternelle de Notre-Dame de Fatima

François s’est concentré sur le message des apparitions de 1917 en appelant à la récitation du chapelet

 

Le Pape François a rappelé aujourd’hui au Vatican l’attentat contre Saint Jean-Paul II, le 13 mai 1981, en liant la survie du saint polonais à la « protection maternelle » de Notre-Dame de Fatima.

« Le 13 mai est le jour qui commémore sa première apparition, qui coïncide avec celui de l’attentat contre la vie de saint Jean-Paul II. Rappelons sa déclaration : « Dans tout ce qui s’est passé, j’ai vu… une protection maternelle spéciale de Marie », a dit le Pontife devant des milliers de pèlerins réunis sur la Place Saint Pierre, à Rome, pour l’audience publique hebdomadaire.

François a répété des paroles du message laissé aux voyants, à Cova da Iria : « Je suis venu avertir l’humanité afin qu’elle change de vie et n’attriste pas Dieu avec de péchés graves. Que les hommes récitent le chapelet et fassent pénitence pour les péchés. »

« Écoutons cette recommandation, en demandant à Marie sa protection maternelle, le don de la conversion, l’esprit de pénitence et la paix pour le monde entier. Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous », affirme le Saint Père qui se trouvait à Cova da Iria il y a deux ans à l’occasion du Centenaire des Apparitions, ayant canonisé François et Jacinthe Marto, deux des voyants de Fatima.

Le Pape est revenu sur le thème quand il a salué les pèlerins de langue portugaise en disant que mai est considéré par les catholiques le « mois de Marie », et les a défiés « à multiplier les gestes quotidiens de vénération et imitation de la Mère de Dieu ».

« Cherchons à prier le chapelet tous les jours, en dédiant à Dieu ce minimum de temps que nous Lui doit. Nous rapprocherons ainsi le Ciel des hommes. Soyez pour tous la bénédiction de Dieu ».

Dimanche dernier, le Pape François avait déjà invoqué Fatima dans la prière du Regina Coeli : « Notre pensée va également à notre Mère céleste, que nous célébrerons demain 13 mai, sous le nom de Notre-Dame de Fatima. Nous nous remettons à Elle pour poursuivre avec joie et générosité notre chemin ».

L’attentat contre la vie du Pape Jean-Paul II, touché par balle sur la Place Saint-Pierre, le 13 mai 1981, a changé la relation de ce Pape avec Fatima, où il est venu trois fois en 18 ans.

Un an après l’attentat, Jean-Paul II est venu à Cova da Iria reconnaitre publiquement sa conviction qu’il y avait bien eu une intercession de Notre-Dame de Fatima dans sa récupération.

À Cova da Iria, il souffrirait un nouvel attaque contre sa vie perpétré par l’espagnol Juan Fernández Krohn.

PDF

HORAIRES

16 oct 2019

Messe, en portugais, dans la Chapelle de la Mort de Jésus

  • 15h00
Messe

Chapelet, à la Chapelle des Apparitions

  • 18h30
Rosaire
Ce site utilize des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Votre nagivateur Internet n'est pas à jour. Pour optimiser votre expérience, veuillez mettre à jour votre navigateur.