14 mars 2022

119A0927.jpg

La statue n° 13 de la Vierge pèlerine de Fatima part pour l’Ukraine en tant que « messagère de paix »

Ce voyage fait suite à une demande officielle de l’archevêque métropolite gréco-catholique de Lviv, Ihor Vozniak.

 

La Chapelle des Apparitions a accueilli, ce matin, la célébration en l’honneur de l’envoi de la statue n° 13 de la Vierge pèlerine de Fatima en Ukraine, en réponse à la demande de l’Archevêque gréco-catholique de Lviv.

Lors de cette cérémonie d’envoi, le père Joaquim Ganhão, directeur du département de la liturgie du Sanctuaire de Fatima, a rappelé « l’appel qui nous accompagne et nous défie chaque jour en ce temps de carême : convertissez-vous, changez votre mentalité, apprenez cet art d’aimer que vous trouvez en votre Dieu ».

« On ne répond pas à la guerre par la guerre, on ne répond pas au mal par le mal, on ne répond pas à la haine par la haine, c’est pour cela que le Seigneur en appelle aujourd’hui à nos cœurs, soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux », a déclaré l’aumônier aux pèlerins présents dans la Chapelle des Apparitions.

Le père Joaquim Ganhão a également souligné que « il n’y a pas d’autre voie, sinon celle de l’amour débordant jusqu’à la fin, l’amour de Dieu versé en nous et incarné en nous, aujourd’hui, dans cette circonstance concrète de notre vie et de notre histoire ».

« Nous devons ouvrir les portes, et reconnaître que l’autre n’est pas notre ennemi, n’est pas notre rival, mais qu’il est notre frère, avec lequel nous devons construire l’histoire, construire la paix, et c’est un travail exigeant », a-t-il réitéré.

« Nous sommes confrontés à une guerre qui nous concerne tous, alors, en ce lieu, à Cova da Iria, confions-nous à la Mère de la Miséricorde et Reine de la Paix, prions pour nos frères qui souffrent le plus, prions pour la fin de la guerre en Ukraine et partout ailleurs, prions pour tant de victimes innocentes », a-t-il déclaré quelques instants avant de passer à la prière d’envoi de la statue, en cette période où les prières pour la paix en Orient sont dites de manière singulière.

Le 10 mars, le métropolite de Lviv, Ihor Vozniak, a adressé une demande officielle au Sanctuaire, afin que la Vierge pèlerine de Fatima soit envoyée en Ukraine « pour que nous puissions prier et demander sa protection pour que la paix revienne dans le pays ».

La statue, qui restera en Ukraine pendant un mois, partira de Lisbonne pour rejoindre Varsovie, en Pologne, où elle sera accueillie puis transportée par la communauté gréco-catholique de Lviv.

La statue n° 13 est une réplique de la statue n° 1, dessinée puis conçue selon les instructions de la Servante de Dieu, Sœur Lucie de Jésus, et solennellement couronnée par l’archevêque d’Evora le 13 mai 1947.

« La Vierge pèlerine va à la rencontre des communautés en faisant écho au Message que la Vierge nous a laissé ici, dès la première heure, et au moment présent, il s’agit sans aucun doute d’un voyage très important, en tant messagère de la Paix, en tant que mère invitant ses enfants à la paix », a souligné le prêtre dans une déclaration aux médias à la fin de la célébration.

Depuis 1947, les statues de la Vierge pèlerine de Fatima voyagent dans le monde entier, portant avec elles un message de paix et d’amour. En tout, il existe treize statues de la Vierge pèlerine ; la statue numéro un trône dans la basilique de Notre-Dame du Rosaire de Fatima depuis 2003, n’en étant sortie que dans des situations absolument exceptionnelles, la dernière étant pour se rendre au Panama, en janvier 2019, afin de participer aux Journées mondiales de la jeunesse, en présence du pape François.

Depuis le premier voyage et jusqu’à aujourd’hui, quelle que soit la statue de la Vierge pèlerine de Fatima envoyée, chaque fois, des rapports extraordinaires arrivent en grand nombre au Sanctuaire, décrivant des foules qui affluent à son passage, un nombre de participants jamais vu aux diverses célébrations, une multitude de pénitents qui se présentent au sacrement de réconciliation, l’affluence de personnes de tous horizons : des enfants, des jeunes, des adultes et des personnes âgées, de différents milieux sociaux et même de différentes confessions religieuses ; en bref, des rapports de fruits pastoraux significatifs et de grâces abondantes obtenues.

Depuis le 21 février, à la demande du cardinal D. António Marto, une chaîne de prière quotidienne a été établie à partir de Fatima pour demander le retour de la paix dans le pays qui connaît de grands moments de grande souffrance. Par ailleurs, outre la prière du Rosaire, qui répond à l’appel de Notre-Dame du Rosaire aux trois petits bergers de prier le Rosaire chaque jour pour la paix, une oraison quotidienne est prononcée lors la prière des fidèles dans toutes les messes du programme officiel du Sanctuaire.

PDF

HORAIRES

22 mai 2022

Rosaire, à la Chapelle des Apparitions, et procession aux flambeaux, sur l’Esplanade de Prière

  • 21h30
Rosaire
Ce site utilize des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Votre nagivateur Internet n'est pas à jour. Pour optimiser votre expérience, veuillez mettre à jour votre navigateur.