12 février 2018

pope-john-paul-ii-and-sister-lucia.jpg

 

Sanctuaire de Fatima évoque le 13ème anniversaire de la mort de Sœur Lucie de Jésus

Le 13 février sera remémoré dans les diverses célébrations à Cova da Iria

 

Le Sanctuaire de Fatima, lieu où se trouvent les restes mortels de Sœur Lucie de Jésus depuis le 19 février 2006, signale ce mardi le 13ème anniversaire de la mort de Sœur Lucie de Jésus, une des voyants des Apparitions de 1917, un an après la clôture de la phase diocésaine de son procès de canonisation à Coimbra.

Née à Aljustrel, comme ses cousins les Saints François et Jacinthe Marto, Lucie de Jésus a témoigné l’apparition de la Vierge Marie à Cova da Iria le 13 mai 1917, selon son témoignage reconnu par l’Église Catholique.

Avec ses cousins, les Saints François et Jacinthe Marto, elle a reçu trois fois la visite d’un Ange (1916) et six fois celle de Notre-Dame (1917) qui leur a demandé des prières et de la pénitence en réparation et pour la conversion des pécheurs.

Sa spéciale mission consistait à diffuser la dévotion au Cœur Immaculé de Marie en tant qu’âme du Message de Fatima. En vertu de cette mission qui lui fut confiée, elle a reçu d’autres visites de Notre-Dame, ainsi que de grandes grâces mystiques qui l’ont aidée a parcourir son chemin avec fidélité.

En 1925, elle est entrée dans la Congrégation de Sainte-Dorothée, en Espagne où elle y a eu d’autres apparitions à Tuy et Pontevedra, celles de la Très Sainte Trinité, de la Sainte Vierge et de l’Enfant Jésus.

Aspirant à une vie de plus grand recueillement pour répondre au message que la Dame lui avait confié, elle est entrée au Carmel de Coimbra en 1948, où elle s’est donnée plus profondément à la prière et au sacrifice. Elle y a pris le nom de Sœur Marie Lucie de Jésus et du Cœur Immaculé.

Sœur Lucie a rencontré des papes, des chefs d’État et de gouvernement, des cinéastes et des gens simples, ayant répondu à des milliers de lettres et de demandes de prière ; cette correspondance a été analysée et étudiée dans le cadre de la phase diocésaine de la cause de canonisation qui a clôturé le 13 février 2017.

Le procès a inclus l’analyse de milliers de lettres et de textes, ainsi que l’audition de 61 témoins, aboutissant en plus de 15 mille pages de documents qui ont été envoyés, à ce moment-là, à la Congrégation pour les causes des Saints (Saint Siège).

Sœur Lucie de Jésus est décédée le 13 février 2005.

CATÉGORIES

Geral

HORAIRES

13 déc 2018

Chapelet, à la Chapelle des Apparitions

  • 18h30
Rosaire

Messe, en portugais, dans la Basilique de Notre-Dame du Rosaire de Fatima

  • 18h30
Messe
Ce site utilize des cookies afin d'améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Votre nagivateur Internet n'est pas à jour. Pour optimiser votre expérience, veuillez mettre à jour votre navigateur.